Bonjour à toi.

Je suis homme gynarchiste, reconnaissant l'intelligence féminine et son naturel maternel tant au niveau économique qu'écologique. Je milite pour ce système politique, on a essayé les autres (capitalisme, communisme, libéralisme, fascisme) menés par les hommes…. On a vu les résultats…. Celui-ci est logique et sain (seulement il fait peur à la caste masculine qui ne veut perdre son pouvoir). Je suis en couple gynarchique et rien à voir avec les élucubrations sado-maso dont tu as eu le témoignage, même si c'est la femme qui dirige le couple et c'est cela qui fait peur au macho, d'où le besoin qu'ils ont de faire courir toutes sortes de légendes nauséabondes sur la perversité sexuelle de cette politique. Il n'y a pas plus de sado-maso chez les gynarchistes (les vrais) que chez les conventionnels. Le but de notre mouvement et que les femmes puissent accéder au pouvoir mondial afin qu'elles puissent gérer les affaires dans une logique bienveillante et naturel de mère et non pas de domination masculine. Bien sûr que quand il le faut elles sont capables de fermeté et de sévérité, heureusement (face à des types comme Trump) mais rien à voir avec les clichés de femmes en bas résilles et tenues SS armées de fouet…. Issus d'esprit masculin complètement tordus. Elles ont besoin de nous certains hommes ralliés à leur cause pour avancer, les épauler (sans parler d'un paternalisme à la con dont certaines féministes nous accusent ; il y a des extrémistes des deux côtés ; mais il faut également reconnaître que toutes fortes qu'elles soient en cas de conflit, la violence masculine l'emportera toujours et là est notre rôle, notre mission. Dans le couple c'est pareil, une femme gynarchique ne s'épanouie que dans l'acceptation de son mâle de se soumettre à sa supériorité, sans cela elle ne peut évoluer, elle l'aime et le respecte pour ça même si cela ne se voit pas de l’extérieur de couple.... C'est le jeu. Il y a bien trop de choses à dire en si peu de lignes…"le bonheur des hommes gynarchistes et de s'épuiser à rendre leurs dames heureuses et de les élever au rang de reines dominantes et bienveillantes" voilà mon résumé. Quant à notre mouvement il est en marche, gardez un œil ouvert...Je reste à votre écoute.